SEXE : LES FRANÇAIS AIMERAIENT S'ENVOYER EN L'AIR, DANS TOUS LES SENS DU TERME

Crédit : Wikipédia

Les Françaises sont les plus coquines d'Europe. Et si on n'avait pas forcément besoin d'une étude pour le savoir, il est toujours bon d'avoir la preuve scientifique sous les yeux.

Hier, c'était la journée de l'orgasme. Et pour l'occasion, cette nuit, on a fait le point (G) sur nos désirs, nos fantasmes et notre vie au lit. Ce qui nous excite, ce qu'on rêverait de tenter et ce qui nous fait du bien au quotidien, seule ou accompagnée. Une sorte de bilan pour prendre le temps de penser sexualité, et savoir si la façon dont on la mène nous satisfait. Réponse : ça va plutôt pas mal.

Apparemment, on n'était pas les seules à se pencher sur le sujet. Une étude menée par OnePoll pour Lastminute.com aussi, a fait le tour de la question en demandant aux Européennes et aux Européens ce qui leur foutait des papillons dans le bas-ventre rien que de l'imaginer. Des interrogations surtout tournées vers nos rapports en vacances, et les fantasmes qui leur collent aux basques. Et, surprise ou non, on arriverait en tête des nations les plus spontanées, loin devant nos voisins latins et anglo-saxons.

27 % de nos compatriotes avouent ainsi avoir déjà fait l'amour dans un avion, contre 18 % des Allemands, 11 % des Britanniques, 6 % des Italiens et seulement 4 % des Espagnols. 32 % d'entre nous se seraient d'ailleurs déjà fait prendre à bord, et probablement gentiment réprimandés à coup de chariot. 

via GIPHY

Quand on regarde de plus près, on se rend compte que la plupart de ces fous du club des 10 000 sont en réalité... des folles (31 % de femmes contre 25 % d'hommes ont répondu positivement) ! De jeunes folles qui plus est, car 65 % des amoureux du sexe aérien ont entre 18 et 34 ans. 

En même temps, on comprend un peu l'excitation qui règne à bord. Généralement, quand on prend l'avion, c'est pour partir en vacances. Et toujours d'après l'étude, 35 % des Français déclarent faire beaucoup plus l'amour à ce moment-là - alors autant commencer le plus tôt possible.

Bien sûr, on se souvient aussi que, souvent, les sondés ne sont pas toujours honnêtes quand ils répondent à ce genre d'enquête. Mais si ça vous incite à vous lâcher plus, et ce pour votre propre plaisir, c'est le principal !

> Article de Pauline Machado

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.