SE MAQUILLER QUAND ON EST MALADE


 
Vous êtes au bout de votre vie. Nez qui coule, cernes de 15 km sous les yeux, mal de crâne monumental, vous êtes MALADE. Mais pas le choix : vous devez aller bosser/à la fac/chasser des dragons/emmener vos enfants à l’école et donc exhiber votre face de zombie au monde ENTIER.  
Voici quelques conseils pour avoir l’air à peu près présentable.
 
> Laisser la peau respirer
 
Votre teint est vert, livide, pas joli joli à voir …  Toutefois, même malade, il faut absolument laisser votre peau respirer. SI vous pouvez vous le permettre, un nuage de poudre libre et basta. Si vous n’assumez pas de sortir comme cela, usez et abusez de la BB cream ou de la CC cream qui seront parfaites pour unifier votre teint et hydrater votre peau. A appliquer juste après une bonne crème hydratante, et surtout : buvez ! La peau qui tire, qui craque quand on est malade est une des pires sensations coquettes (après la brosse de mascara dans l’œil) donc n’hésitez pas !
 
> Corriger les imperfections
 
Dans ce genre de situation, le correcteur vert et l’anti-cernes seront vos meilleurs alliés. La peau a tendance à être plus réactive quand on est malade et cela se manifeste parfois  par des rougeurs qui apparaissent un peu partout sur le visage. Un correcteur vert corrigera cela. Appliquez ensuite l’anti-cernes adapté à votre carnation pour camoufler les valises que vous affichez sous vos yeux fatigués.
 
> Le maquillage tout en légèreté
 
Pour le blush, appliquez-le avec parcimonie, dans des teintes rosées pour illuminer votre visage sans trop en faire. Laissez tomber le contouring, il serait inefficace sur un visage un peu palot comme peut l’être un visage malade, tiré par la fatigue ...
Concernant les yeux, oubliez le smoky de ouf, on verra ça plus tard, lorsque vous serez à nouveau fraîche comme la rosée. Idem pour le liner, vous êtes bien trop malade pour vous concentrer sur votre trait et vous prendre la tête en cas d’échec ! Optez plutôt pour des teintes nude : une couleur claire en aplat sur toute la paupière mobile, une teinte un peu plus sombre dans le creux de paupière pour créer une ombre, un peu de crayon couleur champagne ou beige dans la muqueuse si vous le souhaitez et… c’est tout ! Cela réveillera votre regard quelque peu éteint par la maladie sans pour autant donner l’impression que vous vous êtes maquillée avec une truelle pour sauver les apparences.
Pour la bouche, du baume à lèvres hydratant. Tout simplement. Les lèvres sont les premières touchées par la sécheresse quand on est malade donc vous pouvez y aller franco ! Le baume Carmex est mon chouchou dans ce genre de situation.

Maintenant, vous êtes parée pour mettre un pied dehors et affronter le monde extérieur. Mais rappelez vous, le mieux encore quand on est malade c’est … de ne pas se maquiller et de comater en pyjama pilou pilou, avachie dans le canapé avec un grand mug de thé et une bonne vieille série, ou le dernier Paulette  !
Natacha Garagnon

Natasha Garagnon, Rédactrice beauté
Un surnom ? Tasha
Une lubie ? Tripoter mes cheveux
Un plat ? Un bon hamburger bacon-chèvre-oignons caramélisés avec des friiiiiiiites
Un produit de beauté ? Le mascara
Une devise ? Quand on veut, on peut
>https://twitter.com/o_tasha_o

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.