QUELS ALIMENTS POUR LUTTER CONTRE LE BLUES HIVERNAL ?

Partager:



Les journées raccourcissent, le ciel se pare de gris, notre peau pâlit et notre moral est au dessous du niveau de la mer : c’est le blues hivernal qui nous envahit petit à petit. Heureusement, certains aliments peuvent booster notre jauge à joie.

Pour agir efficacement contre cette déprime chronique, quelques changements doivent s’opérer comme manger régulièrement des aliments qui présentent des nutriments antioxydants. Ces derniers permettent de réguler voire réduire le stress et l’anxiété.

Puis on augmente son taux de tryptophane (acide aminé synthétisant les molécules qui régulent l’humeur, de l’émotivité, l’agressivité, les comportements alimentaires et sexuels et notre qualité sommeil). Ces molécules sont la sérotonine, communément appelée “substance du bonheur” et mélatonine tout simplement surnommée “marchand de sable”.

Et finalement, on stimule sa production d’énergie.

> Concrètement, on mange quoi pour lutter contre la déprime hivernale ?

Les scientifiques nous conseillent d’attaquer la plaquette de chocolat noir (au moins 75% de cacao pur) sans modération. En plus de stimuler la production d’endorphines (surnommée hormone du plaisir), il est riche en zinc, magnésium et cuivre. Certains affirment que ses substances seraient proches des amphétamines. On en prend deux à trois carrés à l’heure du goûter.

Les poissons gras contiennent des antioxydants (zinc, sélénium, iode) mais aussi des oméga 3 qui diminuent la production de cytokine présent dans le corps (substance synthétisée par le système immunitaire se multipliant en cas de stress). Vous avez l’embarras du choix, au menu: thon, saumon sauvage, hareng, maquereau, rouget, sardine, flétan et oeufs de saumon. Il est conseillé d’en manger deux à trois fois par semaine.

Les épinards, riches en folate (une vitamine B), aident à augmenter le taux de sérotonine. Il sont aussi composés de fer, élément central dans la production d’énergie. La petite astuce en plus: les accompagner avec du jus de citron. (ses vitamines C améliore l’absorption du fer). Il est recommandé d’en déguster deux fois par semaines.
Avec sa teneur en protéines, fibres, minéraux et vitamines C, l’avoine remporte la médaille de la céréale la plus énergétique. Que ce soit en porridge ou en flocons, en consommer vous apportera de l'énergie sur une longue durée. On peut ruser en ajoutant quelques baies (riches en antioxydants) dans son bol pour un double effet “boost”.

La vitamine B6, le magnésium, le tryptophane et les glucides présents dans la banane permettent d’augmenter la production de sérotonine dans le corps. Tout comme le chocolat, la banane est un stabilisateur psychique.

La Noix du Brésil, elle, bat tous les records de richesse en sélénium (un antioxydant) mais contient aussi de la vitamine B. Il est conseillé de picorer deux noix deux à trois par semaine et de les conserver au refrigérateur.

Enfin, voici une petite liste d’aliments bourrés d’antioxydants à mettre dans les assiettes d’urgence :

Aubergine, raisins et baies (anthocyanines)
Citrouille, mangue, abricot, carotte, épinards, persil (bêta-carotène)
Thé (cathéchines)
Brocoli, chou et chou-fleur (indoles)
Tomate, pamplemousse rose, pastèque (lypocène)
Orange, baies, kiwi, mangue,brocoli, épinard, poivron, piment (vitamine C)
Huiles végétales (notamment l’huile d’olive), fruits à coques, avocat, grain entier (vitamine E)
Fruits de mer, lait, viande maigre, fruits à coque (zinc)
Maïs, cresson, roquette (luteîne)

On pensera aussi à limiter sa consommation de nourriture industrielle. Pourquoi ? Le processus de “transformation” supprime les nutriments présents dans les aliments.

> Article de Philippine Ménard
VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.