QUE FAIRE LORS D’UN WEEK-END A VIENNE ?

Partager:
Elégante, flamboyante, Vienne est une ville agréable à visiter. Loin de toutes les trépidations stressantes des capitales, elle est la destination parfaite pour les amateurs de flânerie, art et architecture. Je vous invite donc à me suivre pas à pas à la recherche des lieux qui ont forgé l’intelligentsia viennoise.

Pour débuter cette plaisante journée ensoleillée, deux choix s’offrent à vous. Soit vous partez à la recherche de la splendeur de l’âge d’or des Hasbourg en visitant le château de Schönbrunn qui hébergea Sissi.



Soit vous préférez vous plonger dans l’art. Plutôt art moderne ou art contemporain ? Pas la peine de choisir. Le Leopold Museum consacré au Sécessionnisme viennois expose entre autres des œuvres de Gustav Klimt et Egon Schiele. Son voisin, le MUMOK, est une vitrine avant-garde de l’art contemporain. Le tout est réuni dans le quartier spécialement consacré à l’art en plein centre-ville, le Museumsquartier. Jamais une ville n’a autant placé l’art au premier plan de son développement.



Les heures défilent, il est grand temps de faire une pause dans un des innombrables Kaffeehaus peuplant Vienne, et commander une succulente pâtisserie et café. Pas la peine de demander un café viennois, il n’existe pas. Assis sur une banquette usée, scrutant la presse internationale du jour, vous y croiserez aussi bien des étudiants que des retraités



C’est notamment au chaleureux café Central que Stefan Zweig s’y attardait pour trouver l’inspiration de ses chefs d’œuvres littéraires.



Ding ! L’ancien charmant tramway nous dépose en face de l’opéra.



Aussi fastueux que sa réputation, une petite visite guidée s’impose.



Velours rouge, dorures, sols marbrés, on se prend à se rêver cantatrice et essayer de croiser le fantôme de Mozart dans ce labyrinthique circulaire opéra. C’est grave docteur ?



Même si le fameux divan est exposé dans sa dernière demeure à Londres, on se plait à déambuler dans la salle d’attente et cabinet de consultation



En soit, le meilleur endroit pour être traversé par de multiples questions dans notre moi intérieur. Au fond, nous sommes tous bizarrement névrosés.

Bizarre et avant-gardiste, il l’était pour sûr au vu de son travail d’architecture. Contre l’uniformisation et la tristesse du classicisme en vigueur à l’époque, l’artiste Hundertwasser fit érigé en 1983 ces habitations pour le moins surprenantes et bien sûr colorés comme toutes façades viennoises.



Le soleil commence à décliner, le moment opportun pour profiter du plus ancien parc forain au monde. Bienvenue au Prater ! Avec 250 attractions, ce parc à l’ambiance familiale et décontractée apparaît aussi bien dans certains livres de Stefan Zweig que dans le film Le Troisième Homme.



On y retiendra surtout les scènes d’embrassades entre James Bond et une prétendante dans Tuer n’est pas jouer et entre Julie Delpy et Ethan Hawke dans Before Sunrise dans la célèbre grande roue.



Pour s’instruire, s’émerveiller et aimer tout simplement, Vienne vous attend déjà.



Article ecrit par Solenn Cordroc'h
VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.