LUKAS IONESCO ET MARISSA SERAPHIN IMAGINENT UN PARIS FUTURISTE ET UNIGENRE


Après avoir exploré les trois premiers chapitres de l'histoire de Converse avec The Beginning et la Chuck Taylor classique à New York City,  The Throwback de la Chuck Taylor All Star dans les années 70’s à Los Angeles et The Sequel  avec la Chuck II à Londres, Converse conclut sa campagne avec L’Evolution et la Chuck Moderne à Paris. Un lookbook qui capture la jeunesse parisienne et met en vedette la fluidité des genres. 

Prenant le pari que dans les années à venir il n'y aura plus de genre "femme" ou de genre "homme",  Lukas Ionesco, skateur, musicien et comédien de 21 ans (il a notamment joué dans The Smell of Us de Larry Clark) et la it-girl Marissa Seraphin, 26 ans, dont l'interview est à retrouver dans le Paulette #LaFlemme actuellement en kiosque, incarnent la binarité du futur de la mode. 

De Bastille à Pigalle, la chevelure pop de Marissa a déjà été vue dans tous les coins cool de la capitale. "Pour le shooting, j’ai dû passer du rose au bleu dans la nuit" nous explique t-elleSon quartier de coup de coeur ? La rive droite en générale, et plus particulièrement Pigalle. "J’aime le contraste entre ce Paris de rêve des cartes postales et la diversité fourmillante des quartiers populaires. Étant moi-même issue de deux cultures très différentes (un père polonais et une mère vietnamienne, ndlr), j’aime cette mixité et cette possibilité d’ouverture sur le monde". 

A travers les photos de cette série réalisée par notre duo New-Yorkais préféré à savoir la photographe Mayan Toledano et la styliste Julia Bayliss, on retrouve parfaitement l'audace et le mélange des genres propres à Converse. Ici, les looks sont résolument urbains, contemporains, unigenres, et brisent les codes de la mode. Jupe et collant pour les hommes, blouson de motard et bombers pour les femmes. Les frontières se dissolvent. Au programme : nouvelles formes, nouvelles silhouettes, nouvelles textures... 

Chez Paulette, on est fans du look de Lukas et de sa longue jupe évasée qui arrive aux chevilles et de son perfecto brodé pour un look résolument masculin-féminin. En 2015, dans une interview à I-D il déclarait "J'ai 20 ans j'ai envie de tout essayer, de tenter le plus de choses possibles. Il faut tout oser, enfin, ce qui nous fait envie." Une silhouette au plus près de ses envies donc. 

Encore une fois, La Chuck Taylor de Converse prouve qu'elle fédère les jeunes esprits audacieux et s'impose à l’avant-garde du style de rue, authentique. 












VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.