LE TÉTONS TATTOO SHOP CRÉE LE TATTOO 3D DÉDIÉ À LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE

 


Le premier tétons tattoo shop français vient d’ouvrir ses portes en région parisienne. Alexia Cassar, fondatrice du concept, propose ces tatouages 3D afin de reproduire l’aspect esthétique du téton après un cancer du sein. Les personnes ayant subi une mastectomie pourront désormais se faire tatouer un téton similaire à celui d’origine comme un tatouage classique.  
 
Après quinze années passées en tant que chercheuse en oncologie dans le milieu pharmaceutique, Alexia Cassar se sent inutile face au combat contre le cancer. Maman d’une petite fille de dix mois atteinte d’une leucémie, Alexia prend un gros virage dans sa vie professionnelle. C’est à l’âge de quarante ans qu’elle met sur pieds le premier tattoo shop 3D en France, spécialisé dans la reconstruction mammaire des femmes en rémission après un cancer du sein.
 
Pour lancer son beau projet, Alexia Cassar a d’abord dû se former sur cette pratique inconnue en France. Après de nombreux obstacles dûs au manque de connaissance du tattoo 3D en Europe, Alexia fait ses valises et part à San Antonio pour suivre une formation courte mais intensive sous les conseils de Stacie-Rae Weir. Quelques semaines plus tard, elle tatoue son premier téton sur une patiente ayant subi une double mastectomie six ans plus tôt. Alexia Cassar réalise la portée de son projet et son impact : « Je crois avoir vécu un des instants les plus émouvants de ma vie. »



C’est donc au mois de Mars dernier, sur la plateforme Kisskissbankbank, que la jeune femme a obtenu 30 000 euros de dons pour ouvrir le premier tétons tattoo shop 3D. Gonflée à bloc et fortement soutenue par le centre de lutte contre le cancer Gustave Roussy, la jeune femme a ouvert son salon en région parisienne cette semaine.
 
Choisies selon la qualité de leurs tissus et de leurs antécédents, les femmes atteintes de mastectomie ou de double mastectomie arrivent souvent dans le salon d’Alexia dans un désarroi incomparable. Le rapport à leur propre corps est altéré et c’est avec un détachement total que ces femmes se dévêtissent. Pour sa petite boutique, la jeune tatoueuse a rêvé d’un cocon douillet qui ne s’apparente pas à un salon de tatouage, mais pas non plus à un cabinet médical. Les patientes pourront se faire tatouer en toute sérénité dans un lieu apaisant où tout le temps nécessaire leur sera donné pour apprivoiser ce nouveau reflet dans le miroir. On vous laisse faire un tour sur la page Facebook et découvrir cette magnifique initiative !
 
> Article de Stacie ARENA

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.