LE MONOSOURCIL, UN ATOUT BEAUTÉ ENFIN ASSUMÉ

 

hello beaches

Une publication partagée par @scarlettcostello le 30 Juin 2017 à 14h09 PDT


Les sourcils épais venaient détrôner les fins et marqués aux traits de crayon, il y a maintenant quelques saisons. Aujourd'hui, une nouvelle tendance pourrait bien venir faire de l'ombre à notre chère pince à épiler... Mesdames, êtes-vous prêtes à laisser pousser vos tendres petits poils et à succomber au monosourcil ?


On aura donc passé des années à retirer chaque micro-poil au dessus de nos yeux pour ensuite les laisser pousser légèrement afin d'obtenir ce petit effet naturel façon Cara Delevigne, technique qui demandait pour certaines d'entre nous l'aide d'un crayon. Les sourcils épais s'imposaient ainsi comme l'ultime tendance pour embellir notre regard et on pensait sincèrement s'en arrêter là. Et pourtant, une mannequin nommée Scarlett Costello nous encourage aujourd'hui à passer à l'étape supérieure. Nous sommes nombreuses à faire mine de l'ignorer mais oui, on peut bel et bien être dotée d'un monosourcil. Sauf que jusqu'ici, personne (surtout du côté de la gente féminine) n'osait l'assumer. Considéré comme synonyme de brutalité et non pas de naturel, le monosourcil était rejeté par la majeure partie des filles. Dommage, mais est-ce que l'on supporterait au quotidien cet amont de poils au dessus de nos yeux ? Ou finalement, la société ne nous a-t-elle pas simplement appris à le détester ? C'est ce point que Scarlett, 19 ans, a souhaité soulever.

Quand Instagram décomplexe les femmes
La mannequin et étudiante s'est longtemps épilée quotidiennement. Son obsession ? Cacher cette implantation, qu'elle n'arrivait pas à assumer et qu'elle considérait comme laide. Puis est venu le jour où sa mère lui a simplement demandé de se dévoiler au naturel, affirmant que cette singularité pouvait surtout apparaître comme une force auprès de l'industrie de la mode. La jeune femme a donc accepté de suivre les conseils de sa mère, au moins pour l'expérience. C'est là que Scarlett a réalisé que le monosourcil ne venait en rien entâcher sa beauté, bien au contraire. Ses yeux bleus étaient aussi bien mis en valeur, voire davantage. La top souhaitait absolument partager ce constat avec ses abonnés sur Instagram et s'est empressée de publier quelques clichés accompagnés de légendes encourageantes pour ses lectrices. Tandis que certains internautes ne pouvaient s'empêcher de comparer Scarlett à l'iconique Frida Kahlo, Scarlett s'est entraînée à livrer un discours inspirant aux personnes qui la suivent sur le réseau social. Selon elle, accepter son monosourcil relève de la confiance en soi et du désir de s'accepter telle qu'on est. Une fois ce challenge relevé, plus rien ne peut nous arrêter !

> Article de Margaux ROUCHE


 

update these marc jacobs gel liners are insane

Une publication partagée par @scarlettcostello le 7 Juil. 2017 à 13h06 PDT

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.