LA SÉRIE SKAM PRÉPARE SON ADAPTATION FRANÇAISE


D’après le média Allociné, la série norvégienne Skam serait en cours de tournage pour une adaptation française. La chaîne France 4 aurait commandé non pas une mais quatres saisons ! Après le succès énorme de la série ado’ scandinave, les quatres saisons ont rassemblé une fanbase considérable dans le monde entier. La série Skam (« honte » en norvégien) n’est pas visionnable légalement en France, ni présente sur Netflix. La chaîne France 4 s’est donc lancé le défi d’adapter la série dans l'hexagone.
 
La série Skam rassemble tous les éléments d’une série à succès, si tant est qu’elle soit bien réalisée avec des acteurs talentueux. Ici, ce n’est pas un problème. Skam relate le quotidien agité d’une bande d’adolescents dans leur lycée à Oslo. Entre quête d’identité, acceptation de soi ou débats éthiques sur la sexualité ou la religion, Skam dépeint une jeunesse hybride qui resserre l’objectif sur un personnage par saison. La thématique semble redondante dans le paysage audiovisuel et pourtant le tri se fait naturellement.

 

Considérée comme la petite soeur de Skins, la série Skam est mijotée façon websérie. Les épisodes sont diffusés tous les samedis sur la chaîne norvégienne NRK et plusieurs teasers sont postés sur les réseaux sociaux à l’heure où commence l’action dans l’épisode en question (si la team de Skam arrive au lycée dans l’épisode 1 un lundi à 9 heures, l'extrait sera posté le lundi à 9 heures sur les réseaux). Ce procédé transmédia avait fortement renforcé le réalisme imparable de la série.
 
Bref, autant de raisons qui nous font aimer Skam, mais qui inquiète tout autant la toile quant à l’adaptation française. Le choix des acteurs sera déterminant. À ce sujet, aucun nom n’a encore été prononcé et la production serait encore à la recherche de jeunes comédiens. Le tournage des deux premières saisons s’étalera du 25 septembre au 25 novembre prochain en région parisienne. La diffusion se fera le samedi après-midi sur France 4. On espère que l’adaptation sera fidèle au format norvégien avec son contenu web inhérent dans le storytelling de la série. Dans ce genre de cas, ça passe ou ça casse !

> Article de Stacie ARENA

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.