LA PRESQUE ANOREXIE, C’EST QUOI ?




En 2015, l’anorexie est une maladie parfaitement identifiée, mais certains troubles alimentaires sont encore non spécifiés ou atypiques, ils englobent l’orthorexie (obsession de consommer de la nourriture saine), la bigorexie (être accro au sport), l’anorexie mentale et d’autres encore. Ces troubles sont aussi communément appelés la “Presque Anorexie”.

> Qu’est ce que la “Presque Anorexie”


Si la presque anorexie ne se détecte pas forcément physiquement, c’est parce que la personne atteinte ne montre pas obligatoirement de grosse perte de poids, être “Presque Anorexique” c’est être sans arrêt obsédée par ce que l’on va manger au prochain repas, calculer les calories ingérées et surtout, être constamment angoissée par une éventuelle prise de poids. L’alimentation devient alors quelque chose dont on se soucie en permanence : on pèse ses aliments, on se peut réfléchir plusieurs heures à s’il est bon de manger une banane avant ou après le sport ou tout simplement, on peut refuser des sorties ou des apéros par peur de grossir.

> Les signes d’une presque anorexie

Difficile de s’auto-diagnostiquer, puisque la personne atteinte n’a pas forcément conscience de son problème et se met dans une position de déni, de culpabilité ou de honte. Selon le site PresqueAnorexie.com, voici les critères qui peuvent aider à détecter une “presque anorexie” (liste non exhaustive et non cumulative) :

- Contrôle continuel de l’alimentation (régimes excessifs, fréquentes restrictions alimentaires par exemple)
- Courantes variations de poids
- Comportement de compensation (usage de médicaments, vomissements volontaires, etc.)
- Hyperphagie (prise importante et compulsive de nourriture )
- Grignotages compulsifs
- Envahissement de la pensée par des préoccupations corporelles et alimentaires
- Image corporelle de soi négative
- Dysmorphophobie
- Intense souffrance liée à la durée de la pathologie
- Intensité et conséquences de ces symptômes sur la vie de ces personnes


> Comment soigner la presque anorexie

Alors qu’aux États-Unis, c’est le docteur Jennifer Thomas qui a su lever le voile sur ce trouble du comportement alimentaire et apporter des solutions, en France, c’est l’étudiante en master de psychologie clinique, Marine Buret, qui a fondé l’association d’aide et de prévoyance à la presque anorexie pour aider les patientes.

L'AAPPA (association d’aide et de prévoyance à la presque anorexie) a ainsi pour mission d’informer et de communiquer sur cette pathologie et propose également de l’aide aux patients pour trouver une solution à leurs problèmes.
Cécile Espinasse

Cécile, Rédactrice en chef beauté, 25 ans, Paris
Un surnom ? Cécile-Chou
Une lubie ? L'OR-GA-NI-SA-TI-ON
Un plat ? Le saumon (mon préféré) sous toutes ses formes
Un produit de beauté ? Le rouge à lèvres
Une devise ? Pas de bras, pas de chocolat
> https://twitter.com/cecileespinasse

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.