LA MAMAN’MNÉSIE, C’EST QUOI ?

Partager:

Crédit : Emoi emoi


Tout comme la puberté, la grossesse impliquerait-elle des changements cérébraux notables ? Oui, selon certains scientifiques, les femmes enceintes subiraient des troubles de la mémoire et leur cerveau fonctionnerait au ralenti
.

Un sondage révèle qu’entre 50% et 80 % de femmes enceintes se plaignent d’incohérences verbales et gestuelles et d’oublis récurrents. Les membres de l’unité de recherche de l’université de Barcelone ont comparé les IRM de femmes avant et après grossesse et ont constaté un rétrécissement de la matière grise située dans les régions qui régissent nos aptitudes sociales. Percevoir et interpréter les gestes et humeurs des autres (et même les nôtres) deviendraient beaucoup plus compliqué. 

De l’autre côté du globe, des chercheurs australiens de l’université de Nouvelle-Galles du Sud ont aussi fait une découverte étonnante : durant la gestation,  l'hippocampe, centre de la mémoire et du repérage dans l’espace, diminuerait de 4%. Ce phénomène s’annulerait vingt-quatre heures après l’accouchement. Ouf !

Alors pourquoi de telles réactions ? Les experts expliquent que ces transformations permettent de faire face à l’arrivée d’un enfant et de mieux comprendre ses besoins.

> Article de Philippine Ménard 
VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.