J’AI TESTÉ : LA PILULE ANTI GUEULE DE BOIS

 
Cet article est un publi-rédactionnel

Je ne sais pas pour vous mais moi, après une longue journée de travail, j’apprécie retrouver mes amis autour d’une bonne bouteille de Côte de Blaye et d’une planche de charcut’. Le problème c’est qu’après 3 ou 4 verres, je suis déjà un peu pompette, j’ai la tête qui tourne et le lendemain je me réveille avec une horrible migraine…  

Et bien figurez-vous qu’il existe désormais une solution pour éviter les lendemains difficiles. Il s’agit d’After-Effect© du laboratoire Deenox. Ni une ni deux, j’ai testé.
 
Selon le mode d’emploi, il s’agit de prendre 3 pilules avant la soirée et 2 pilules au coucher. FACILE.
 
19h15 : Je finis le boulot et je pars retrouver mes amis dans notre QG habituel. Fière de mes nouvelles pilules, j’en parle à tout le monde et, généreuse, je propose même à deux de mes copines d’essayer avec moi !
 
19h20 : On avale toutes nos 3 pilules avec un verre d’eau (attention, c’est important, il ne faut pas les prendre avec un verre de vin sinon ça risquerait d’annuler les effets…).
 
19h30 : Le serveur nous apporte notre bouteille. On commence à se raconter les potins et à se montrer nos textos. La vraie vie.

 
20h30 : On commande une planche coppa, jambon, rillettes, saucisson, pâté -bref, que du léger- mais le serveur nous informe que c’est vendredi Saint et, qu’exceptionnellement, la carte a changé. Ah oui, le week-end Pascal… On décide donc de ne rien prendre et de manger une fois rentrées chez nous.
 
21h : Les verres se vident, se remplissent, se re-vident… Les commérages vont bon train et les éclats de rire aussi. 
 
22h : La bouteille est vide, retour au bercail. Au total, j’ai du boire 3 verres ballons. Je rentre chez moi bien guillerette !

 
22h05 : J’ai faim mais je découvre avec horreur que mon frigo est presque vide. Je dois rentrer dans ma famille pour le week-end de Pâques et je n’ai pas fait de courses… Il me reste une petite barquette de carottes râpées et un yaourt au citron (je m’excuse d’avance de vous infliger l’immersion dans mon frigo mais ces détails sont importants pour le bon déroulé de l’histoire car cela prouve que je me suis couché le ventre quasiment vide avec 3 verres de vin dans le pif !).
 
22h10 : Je mange donc sur le pouce en faisant ma valise en même temps.
 
00h : Je me couche. J’ai failli oublier de prendre mes 2 pilules du coup j’envoie un sms à mes amies pour bien leur rappeler, histoire qu’elles ne fassent pas la même erreur… Une d’entre elles avait bien sûr oublié et s’est relevé pour les prendre. Pas si facile que ça donc.
 
7h30 : Le réveil sonne. Mon train part dans 45 minutes. Il va falloir être efficace. Et, surprise, je suis fraîche comme le jour (ou presque). Je me sens bien.
 
9h : Je suis dans le train, je ne me sens pas fatiguée, je n’ai pas mal à la tête et je n’ai pas une soif d’eau difficile à étancher.
 
12h : Petits coups de fil aux copines. Tout va bien pour elles aussi, rien à signaler.
 

 
> Le bilan est positif, aucune d’entre nous n’a un semblant de gueule de bois. Les pilules ont fonctionné. Mais rappelons quand même que la meilleure solution anti lendemains difficiles est de ne pas boire. Notons aussi que les pilules ne font effet qu’en cas de consommation occasionnelle et pas en cas de grosse murge ! N’allez donc pas vous prendre la cuite du siècle en pensant que vous vous réveillerez comme une fleur… 
 
After-Effect© , disponible en pharmacie au prix de 9,90 euros
 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.