GRAINE DE BEAUTÉ : JE N’AI PRESQUE PAS DE POITRINE

Partager:



Avoir une “trop” forte poitrine ou une “trop” petite poitrine n’est pas toujours facile à vivre au quotidien. Complexe ou force, rencontre avec Manon qui nous parle de sa petite poitrine.

Paulette : Peux tu te présenter en quelques mots ?
Manon : Je m'appelle Manon, je suis partie de mon sud natal pour venir étudier à Paris, et n'en suis jamais partie ! Je suis documentaliste pour un organe de presse la journée, le reste du temps je profite au maximum de tous les petits bonheurs que la capitale peut nous offrir !

Quelle est ta particularité physique ?
Pas sûr que ça soit une véritable particularité, mais j'ai des petits seins. Ça n'a pas toujours été le cas, ils étaient vraiment plus gros dans ma période collège, RIP.

Est-ce une force pour toi aujourd'hui ?
J'ai mis plusieurs années à faire le deuil de mes anciens seins qui étaient pour moi un véritable symbole de féminité. Aujourd'hui j'essaie de ne voir que les avantages. Des petits seins n'attirent pas l’œil dans la rue, et on tombe beaucoup moins dans le vulgaire en mettant un super décolleté !

Quel est ton pire souvenir à cause de cette particularité ?
Le jour où un ex m'a dit qu'il voulait bien m'accompagner voir un chirurgien plasticien. Il ne pensait sûrement pas que ça me toucherait autant. Depuis je l'ai quitté, et tant mieux !

Et au contraire, ton meilleur ?
Lors d'une soirée films entre amies, une copine se plaignait d'avoir mal au dos en faisant du sport, l'autre de dépenser une bonne partie de son budget pour s'acheter des super soutiens-gorge push-up pour avoir une poitrine encore plus généreuse. Ce soir là j'ai beaucoup relativisé : aucun soucis de dos, et en plus j'économisais ! Et si personne n’était vraiment content avec sa poitrine ?

Quel est le plus grand inconvénient ?
Je trouve qu’on ne trouve pas assez de modèles de soutien-gorge pour petite poitrine...

Ton astuce mode ?
Il n'y a peut-être pas grand chose à dévoiler en haut, du coup j'en profite pour montrer mes gambettes en automne: une petite robe, une jupe légèrement évasée, des collants fins avec des bottines ou des baskets: le top !

Un produit ou un vêtement fétiche ?
Mes petites brassières, je trouve ça terriblement sexy!

Quel message souhaites-tu faire passer ?
Il faut relativiser, il y a des avantages à tout dans la vie, et beaucoup à avoir des petits seins... Et je ne suis pas la seule à le penser !

Cécile Espinasse

Cécile, Rédactrice en chef beauté, 25 ans, Paris
Un surnom ? Cécile-Chou
Une lubie ? L'OR-GA-NI-SA-TI-ON
Un plat ? Le saumon (mon préféré) sous toutes ses formes
Un produit de beauté ? Le rouge à lèvres
Une devise ? Pas de bras, pas de chocolat
> https://twitter.com/cecileespinasse

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.