GRAINE DE BEAUTE : J’AI UNE TRES FORTE POITRINE



Si certaines complexent de ne pas avoir “assez” de poitrine, les Paulette de ce témoignage ont plutôt tendance à complexer d’en avoir “trop”. Trop ou pas assez, c’est toujours le regard des autres qui le définit. Lucile et Mélodie nous disent comment on vit vraiment avec une très forte poitrine.

Paulette : Peux tu te présenter en quelques mots ?

Lucile : Je m'appelle Lucile, j'ai 20 ans et je travaille dans la télécommunication. Je suis plutôt féminine et pétillante.
Mélodie : Je m'appelle Mélodie, je suis étudiante en journalisme. Je vis à Paris mais je viens de Nantes.

Quelle est ta particularité physique ?

Lucile : J'ai une taille de poitrine supérieur à la normale, je fais du F.
Mélodie : Je n'aime pas utiliser le mot particularité, parce qu'en réalité beaucoup d'autres sont dans mon cas, mais j'ai une forte poitrine.

Est ce une force pour toi aujourd’hui ?

Lucile : Ce n'est pas simple de répondre à cette question. Les hommes aiment souvent les fortes poitrines, mais moi je complexe.
Mélodie : J'aurais plutôt tendance à dire le contraire.


Lucile

Qu’est ce qui t’empêche d’en faire une force ?

Lucile : Je n'ai pas de jolies soutiens-gorges adaptés à ma poitrine et je trouve qu'elle tombe...
Mélodie : Les gens ont tendance à réduire celles qui ont cet attribut à être uniquement une forte poitrine, sans se demander ce qu'il y a derrière.

Quel est ton pire souvenir à cause de cette particularité ?

Lucile : Ce n'en est pas un en particulier, mais j'adore les chemises, or c’est impossible d'en trouver une sans que les boutons semblent prêts à lâcher.
Mélodie : J'ai pas mal de mauvais souvenirs à vrai dire, un accident de décolleté étant si vite arrivé ! Mais je crois que le pire, c'est un ami du lycée qui m'a surnommée "Big Boobs" pendant de longs mois, avant que je ne finisse par vraiment m'énerver.

Et au contraire, ton meilleur ?

Lucile : Je n'en ai pas
Mélodie : Une fois, en achetant de la lingerie, j'ai trouvé LE super soutien-gorge qui tenait bien en plus d'être magnifique, ce qui est quand même assez rare passé le bonnet D.

Ton astuce beauté ?

Lucile : Surtout pas de soutien gorge rembourré !


Mélodie

Un produit fétiche ?

Lucile : La gamme soleil sucré, en général, propose de jolis sous-vêtements adaptés aux grandes taille
Mélodie : Les décolletés carrés ou ronds, qui mettent mieux en valeur que ceux en V.

Quel message souhaites-tu faire passer ?

Lucile : J'aimerais que les poitrines ne soient plus cet objet de fantasme et qu'on arrête de la cacher quand elle est imposante parce que ça fait provocateur.
Mélodie : Il faut arrêter de définir les gens seulement à partir d'un détail de leur anatomie. C'est réducteur, et parfois très blessant. Et pour les marques de lingerie, il serait temps qu'elles commencent à faire plus de modèles jolis (et abordables) pour les "grandes tailles" !



VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.