GRAINE DE BEAUTÉ : J’AI TOUT COUPÉ

Paulette: Peux tu te présenter en quelques mots ?
 
Jessica: Je m’appelle Jessica, j’ai 25 ans et j’habite à Paris. Je suis graphiste et web-designer free-lance et je me la donne aussi sur mon blog beauté, Olé Caliente.
 
Chloé: Bonjour,  je m'appelle Chloé ! Parisienne d'adoption, j'ai 25 ans et je suis comédienne et mannequin.
 
Malanto: Hello, je suis Malanto et j’ai la trentaine. Je suis une Paulette comme vous aux multiples facettes et aujourd’hui je suis fascinée par les filles aux cheveux courts comme moi.

 
Tu es passé du long au court. Quel a été le déclic pour sauter le pas ?
 
Jessica: Je l’ai fait sur un coup de tête ! Le vrai bon gros déclic a été les retrouvailles avec une amie qui a toute sa vie, fait tout et n’importe quoi avec ses cheveux, sans se soucier du regard des autres. Tout le contraire de ma petite personne. Et puis, depuis des mois, j’avais envie de changer de tête. Une sacrée transformation, pas juste couper les pointes hein. Du coup, tout est allé très vite. En 3 jours je prenais ma décision, rendez-vous chez le coiffeur, et le lendemain c’était fait. Le meilleur investissement de toute ma vie !
 
Concernant ma coupe, je savais très précisément ce que je voulais. Pas trop court sur les côtés, et une belle longueur sur le dessus, un truc à modeler à la folie.
 
J’ai fait le grand dans un petit salon de coiffure sur Vincennes, Cat au Vent, 30 rue Robert Giraudineau, 94300 Vincennes. Un petit salon très kitsch comme à la maison, seulement 2 coiffeurs, mais bonjour le coup de ciseaux !
C’est Alex qui m’a coiffé, le mec qui à une période coiffait Alessandra Sublet. Voilà la phrase clé pour reprendre confiance tout net. C’est à dire que sur mon siège, je n’étais absolument pas rassurée. Je pensais déjà à mes recettes de bains d’huiles pour faire pousser tout ça très vite, en cas de raté. Et puis pas du tout. Peu à peu la coupe a pris forme et très vite, j’ai adoré le résultat, le look, la longueur, tout !
 
Chloé: Je suis passée du long au court il y a un an et demi. J'avais très envie de changement, de dégager mon visage, c'était tout ou rien. La coupe courte a apporté un nouveau souffle dans ma vie, à tous points de vue et je pèse mes mots.
J'ai eu l'occasion de porter des perruques courtes dans le cadre de mon travail. Avoir un premier aperçu  m'a bien évidemment aidé à sauter le pas. Je ne vous cache pas qu'il m’a fallu plusieurs mois de tergiversations, vu que cela allait avoir un impact sur mon travail. Un beau matin, l'élan du changement m'a téléporté jusqu'au salon de coiffure.  




Malanto: En fait le changement capillaire s’est fait en plusieurs étapes étalées sur quasi 2 ans. J’ai longtemps milité pour mes cheveux longs avec leur couleur naturelle (châtain foncé) jusqu’à ce que je m’en lasse et que je me dise que la vie est plus drôle lorsqu’on s’amuse avec ses cheveux. Eté 2013 un coiffeur me persuade de passer à une couleur comme Beyonce disait-il ! Je bois ses belles paroles et je saute le pas sauf que le rendu est catastrophique sur moi, je n’ai pas du tout aimé...
Pour remonter la pente et parce que je veux toujours du changement capillaire je décide de couper. A la rentrée de cette même année j’abandonne donc mon long à la couleur soi-disant Queen B pour un carré, coupe que j’ai plus ou moins (surtout moins) entretenue pendant une année (entre temps je retrouve ma couleur naturelle ouf !)
Automne 2014 je finis par me lasser du carré et c’est là que je décide de passer au court mais là encore il m’aura fallu 4 bons mois avant de vraiment sauter le pas. Je suis passée par des coupes disons, intermédiaires et expérimentales (haha) avant d’en arriver au résultat final et cela fait maintenant 6 mois que j’ai une coupe courte dont je suis ravie !

 
Est ce une force pour toi aujourd’hui ?
 
Jessica: Carrément ! Je me sens plus femme et plus sexy, même en baskets.
J’avais peur de perdre toute féminité, et de ressembler à Sinead O’connor dans l’esprit “rasé routière”, mais en vrai, pas du tout.
J’ai l’impression d’avoir gagné en confiance, y’a pas meilleure thérapie qu’un changement de coupe.
 
Chloé: C'est devenu une réelle force pour moi ! Ma coupe courte à été précurseur de nombreux autres changements positifs. Avant j'avais tendance à me "cacher" derrière mes cheveux, alors qu'aujourd'hui ce renouveau a boosté ma confiance en moi. D'ailleurs, je ne pense pas que l'on se coupe les cheveux très courts par hasard.

Malanto: Le mot force n’est pas celui que j’emploierais.  Je me sens plus affirmée, plus sûre de moi avec cette nouvelle coupe, ça c’est sûr ! Difficile de se cacher derrière des cheveux courts au contraire c’est une évidence donc autant l’afficher bien comme il faut “salut c’est ma tête”. Pour moi c’est un moyen de m’assumer.


As-tu déjà eu des réflexions concernant ta coupe ?
 
Jessica: Une réflexion mitigée noyée au milieu de centaines de réactions positives. C’est la loi du jaloux de toute façon …  Même mon mec est fan, pourtant, il était chaud comme un Cornetto vanille-pécan à l’idée que je coupe les cheveux courts.



 
Chloé: Oui, bien sûr ! Elles m'ont fait sourire et même rire à chaque fois. Par exemple, on m'a dit que j'avais une coupe digne du "service militaire" et que je ressemblais à un petit garçon tellement cette coupe me rajeunissait. Je rentre tout juste de Chine et là-bas, on m'appelait "Monsieur" en permanence !
 
Malanto: Avant de couper j’ai eu des remarques du type “ça va pas t’aller”. Faut dire que je montrais la coupe d’Anne Hathaway du coup y’avait du niveau. Bon heureusement que j’écoute pas trop les avis des autres sur certains sujets donc ça ne m’a pas du tout atteint.  
Au final ces mêmes personnes qui n’étaient pas emballées sont les mêmes qui ont été plus que surprises par le rendu.  Aujourd’hui qu’il s’agisse de mon entourage proche ou de personnes que je n’ai pas vues depuis longtemps, ils sont tout d’accord la coupe est top !

 
Quel a été ton plus beau compliment ?
 
Jessica: Mon mec, qui ne m’a jamais trouvée aussi sexy.
Papa, maman, ça va vous ?
 
Chloé: "Vous avez un petit air de Jean Seberg!"    L'emblème de la Nouvelle Vague, tout ce que j'aime!
 
Malanto: “Cette coupe te va super bien” il suffit de mots très simples pour être touchée et cette même personne a remarqué par 2 fois les légers changements capillaires de court à court du coup je trouve ça flatteur, elle a l’œil apparemment ;)
 

T’arrive t-il de regretter ce choix ?
 
Jessica: Ah non, jamais, au contraire ! J’ai même l’impression d’avoir perdu mon temps avec mes précédentes coupes. Les cheveux courts me vont beaucoup mieux et me donnent d’avantage de personnalité.
 
Chloé:  Quelle idée! Non, je ne regrette pas d'avoir osé les cheveux courts. Il ne faut pas oublier que la coupe courte se décline de mille et une façons. Loin d'être figée ou trop sage, j'aime faire évoluer ma coupe au fil du temps : effilée, asymétrique, frangée ou pixie. Les cheveux courts ont incontestablement la cote !

Malanto: Non pas de regret, bien au contraire je me demande pourquoi je n’ai pas sauté le pas avant ! La réponse est simple il faut être sûre de son choix ou alors un peu aventurière, je me situe entre les 2.


Comment gères-tu le avant/après?
 
Jessica: Ma coupe courte n’a que quelques semaines, et pourtant je m’y suis déjà habituée à 100%. Bon, sauf peut-être sous la douche une fois les cheveux mouillés, c’est toujours surprenant.
Autrement, j’ai vite pris goût au côté pratique du cheveu court. 30 secondes à coiffer, 1 seule épingle à caler pour aller courir, plus besoin de soins, c’est tout bénef et très rapide.
Et puis côté maquillage, maintenant que plus aucune mèche ne peut venir se coller sur ma bouche, je redécouvre le gloss. Sinon, c’est rouge à lèvres au quotidien, et un peu de boulot sur les sourcils, point final.
 
Chloé: L'avant /après est soudain ! Il est difficile de réaliser qu'"on a vraiment sauté le pas" sur le moment !  Il m'a fallu quelques jours pour m'habituer à ma coupe courte, juste le temps de m'approprier ma nouvelle apparence. La gestuelle de coiffage change, mais on apprend vite! Au quotidien, je mets plus l'accent sur mon maquillage. Il n'est pas question d'oublier ma part de féminité. On trouve facilement des astuces pour mettre en valeur des cheveux courts;  les bijoux, chapeaux, foulards, serre tête et accessoires sont de la partie. Réveillez la créativité capillaire qui sommeille en vous !
 
Malanto: J’ai beaucoup de mal à me souvenir de moi avant…il faut que je regarde des photos pour me rappeler de ma tête cheveux longs et là je réalise que c’était pas génial. Enfin si ça va, je vais pas me plaindre mais ça m’emballe pas plus que ça et pourtant dieu sait que s’il y a bien une chose dont je suis fière et que j’aime ce sont mes cheveux.



 
Comptes tu laisser pousser ou recouper ?
 
Jessica: Laisser pousser, non mais surtout pas. Tiens, d’ailleurs, parlons-en : j’aime tellement ma nouvelle coupe que désormais, j’ai la phobie des cheveux qui poussent. J’ai par exemple arrêté les huiles essentielles dans mon shampoing, et les bains d’huiles, tout ça c’était trop stimulant, ça n’allait pas du tout. Je ne suis pas folle vous savez, mais si je le pouvais, je figerais ma tête. Tout simplement.   Du coup, plus court, peut-être pas. Pas pour le moment en tout cas.
 
Chloé: Impossible de les laisser repousser ! Je me surprend a les trouver "trop longs" alors que je n'ai que 5cms de cheveux sur la tête. Je les recoupe tous les mois. C'est l'effet cheveux courts !
 
Malanto: J’ai passé plus d’une dizaine d’années avec les cheveux longs mi-longs et je compte passer la prochaine décennie avec une coupe courte, plus courte. D’ailleurs je regarde exclusivement des coupes courtes pour voir comment améliorer mon court. Le long ne m’intéresse plus et je trouve qu’il ne me mettait pas en valeur… donc non merci


Quelle est ta routine de soin capillaire?
 
Jessica: 1 à 2 fois par semaine, je me lave les cheveux au shampoing à la menthe verte de John Masters Organics, parfait pour les cuirs chevelus sensibles au passage.
1 fois tous les 15 jours, je me fais un shampoing detox maison au shikakaï histoire d’éliminer tous les résidus de coiffants, parce que désormais, le coiffant, c’est ma passion bis après le rouge à lèvres.
Cire, mousse, spray, gel, je teste tout ce qui me passe sous la main pour texturiser mes cheveux fins. J’adore ça, c’est petit mon plaisir avant de sortir. Ceci dit, j’ai quand même un petit faible pour le spray TXT02 de l’Oréal. Quand j’ai la mèche rebelle et bonne à rien, un pschit et c’est réglé.
 
Chloé: Une coupe courte est bien moins difficile à entretenir que des cheveux longs : parole d'ex-tignasse XXL. A dieu masques fastidieux, sèche cheveux et lisseur !
Shampoing et après-shampoing sont ma nouvelle "routine - 5 minutes chrono". Ils suffisent amplement. Pour un effet naturel, je texturise ma coupe courte en appliquant une noisette de cire mat ("got2b Strand matte" Schwarzkopf). Ce produit dompte mes cheveux à souhait selon l'humeur! C'est la petite merveille qui permet de finir en beauté. Et pour le soir, j'applique de "L'huile Prodigieuse" (Nuxe),  pour un effet plaqué, brillant & nourrissant !
 
Malanto: Je me lave les cheveux 2 fois par semaine. Suivant les périodes j’alterne shampoing traitant Kerastase ou shampoing cheveux normaux. Un lavage sur 2 j’utilise uniquement un apres shampoing Aussie.
Après rinçage je mets une noisette de Frizz Ease pour faciliter le lissage séchage qui dure 3mn chrono (Oh Joie !) et je fais les finitions avec un fer à lisser.
Je n’ai pas encore trouvé le coup de main pour me faire des coupes travaillées naturelles mais j’y travaille, d’ailleurs Paulette si t’as des astuces je suis preneuse !
Cécile Espinasse

Cécile, Rédactrice en chef beauté, 25 ans, Paris
Un surnom ? Cécile-Chou
Une lubie ? L'OR-GA-NI-SA-TI-ON
Un plat ? Le saumon (mon préféré) sous toutes ses formes
Un produit de beauté ? Le rouge à lèvres
Une devise ? Pas de bras, pas de chocolat
> https://twitter.com/cecileespinasse

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.