GRAINE DE BEAUTÉ : J’AI DES TÂCHES DE ROUSSEUR


Anne-Sophie Adesir par Pierre De Le Rue
 
On a rencontré trois filles avec (beaucoup) de tâches de rousseur, si cette particularité physique a souvent été un complexe, elles en font aujourd’hui leur atout charme.
 
Paulette : Peux tu te présenter en quelques mots ?
Allison : Je m’apelle Allison j’ai 24 ans, je suis étudiante en Graphisme.
Anne-Sophie : Je m'appelle Anne Sophie, j'ai 23 ans, je vis à Paris depuis 5 ans (avant j'habitais dans une petite bourgade meusienne nommée Bussy-la-côte)
Flora : Je m'appelle Flora, j'ai 23 ans et je suis étudiante en dernière année de kinésithérapie.
 
Quelle est ta particularité physique ?
Flora : Les taches de rousseurs
Allison : J’ai des taches ! Ah ah non sérieusement, je suis remplie de tache de rousseurs, j’en ai jusque dans les iris des yeux et sur les lèvres, et comme si ça ne suffisait pas, j’ai des taches de naissances éparpillées un peu partout sur mon corps !
Anne-Sophie : Un métissage entre la Lorraine (de ma mère) et la Martinique (de mon père).
 

Allison Faye par Greg Ponthus
 
Est ce une force pour toi aujourd’hui ?
Allison : Une force je ne sais pas, mais ça doit me donner un côté un peu hybride, car personne n’arrive vraiment à dire d’où je pourrais bien venir. Et pourtant quand on voit mon papa là, on finit par avoir une petite idée d’ou je viens...
Anne-Sophie : Je ne sais pas si on peut qualifier ça de force, mais en tout cas c'est une particularité que j'apprécie grandement aujourd'hui.
Flora :  Je ne dirai pas une force car je les ai longtemps considérées comme un défaut mais à force d'entendre des gens me dire que ça donnait du charme j'ai arrêté d'essayer de les cacher sous une tonne de fond de teint et de me tartiner de crème dépigmentante. Maintenant j'essaie surtout de les mettre en valeur avec un fond de teint adapté (il faut une toile de fond impec’) et une poudre de soleil (pas trop) ou un joli blush!
 
Quel est ton pire souvenir à cause de cette particularité ?
Allison : Je n’ai pas vraiment de pire souvenir, mais quand j’étais petite j’ai eu le droit au blague du genre on t'a laissé trop longtemps grillée au four, ou bien même que c’était des taches de caca !
Anne-Sophie : Mon pire souvenir est de loin celui d'une esthéticienne rencontrée lors de mon voyage en Inde, qui a cru que mes tâches étaient dues à une maladie, et m'a de suite proposé une batterie de crèmes blanchissantes  pour y remédier... Grand moment de gêne.
Flora : A 14 ans quand un garçon qui me plaisait m'a dit que j'avais "bronzé dans une passoire" (théorie néanmoins intéressante)
 
Flora Leclerc
 
Et au contraire, ton meilleur souvenir ?
Allison : C'est pas un souvenir, mais ça me rappelle mon papa et mes soeurs.
Anne-Sophie : Etienne, un photographe que j'adore et qui me contacte pour faire une série photo.
Flora : Je n'en vois pas un en particulier mais peut être cette demande d'interview !
 
Quel est le plus grand avantage des tâches de rousseur et au contraire le plus grand inconvenient ?
Allison : Il paraît que c’est un peu espiègle. En revanche la peau de rousse ça ne pardonne pas, je dois me faire surveiller chaque année pour vérifier l’évolution de tout ça!
Anne-Sophie : Alors le plus grand avantage (si on peut appeler ça comme ça) est d'éviter la mine blafarde ou grise mine de l'hiver, les tâches viennent clairement t'apporter un peu de pep's ! Au contraire, le choix du fond de teint est cornélien, si il est trop couvrant  tu captes rapidement l'effet masque ...
Flora : Le grand avantage de la peau à taches de rousseur est qu'elle est fine donc on a généralement moins de boutons et si par malheur on en a un, il se fond dans le paysage! L'inconvénient est que l'on doit éviter de s'exposer au soleil ( les dermatos le déconseillent vivement) et surtout mettre une bonne dose de crème solaire au risque de les voir pulluler et s'assombrir en à peine une demi heure de bronzette. Il faut aussi bien hydrater sa peau avec une bonne crème car il y a une tendance à la peau sèche! L'été sur le visage pour moi c'est : Écran total et autobronzant 1 à 2 fois par semaine pour éviter le teint cadavérique en plein mois d’août.
Cécile Espinasse

Cécile, Rédactrice en chef beauté, 25 ans, Paris
Un surnom ? Cécile-Chou
Une lubie ? L'OR-GA-NI-SA-TI-ON
Un plat ? Le saumon (mon préféré) sous toutes ses formes
Un produit de beauté ? Le rouge à lèvres
Une devise ? Pas de bras, pas de chocolat
> https://twitter.com/cecileespinasse

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.