GIRLS SKATE CAMP, QUAND VANS MET LES FILLES À L'HONNEUR

 Crédit photos : @Mayolgreenfilm 

Qui aurait cru que l'on voudrait se remettre au skate, près de 15 ans plus tard ? Le dimanche 30 septembre, notre rédaction a participé à la chouette initiative de Vans : le Girls Skate Camp à Chelles, en région parisienne. Une journée durant laquelle la marque célébrait la femme en organisant divers ateliers, workshops et même une compétition de skate réservés aux nanas.


Les habituées du skate park de Chelles étaient de la partie, mais pas seulement. Ce dimanche, notre équipe participait au Girls Skate Camp de Vans qui s'organisait en région parisienne. Après un sublime projet photo et humanitaire - Girls Skate India, la griffe casual et spécialisée dans le skateboard a choisi d'étendre son message à l'Europe entière. Son idée ? Mettre les filles à l'honneur, sur des planches, et rappeler au monde entier qu'il n'est certainement pas question d'une discipline masculine. Les nanas sont les bienvenues à se mettre au skate, et peuvent s'avérer aussi voire plus talentueuses que les mecs si elles s'entraînent et surtout... Si elles sont encouragées !

Rendez-vous donc au Cosanostra Skatepark de Chelles, durant une journée dédiée aux filles et à leur passion pour la fameuse planche à roulettes. Novices, expertes, hautes comme trois pommes ou séniors ? Toutes les femmes sont invitées à tenter leur chance sur un skate. Habituées du lieu comme étrangères à ce sport, que l'on devrait par ailleurs découvrir en 2020 aux Jeux Olympiques, elles ont fait le déplacement pour soutenir ensemble ce stage pas comme les autres et donc l'initiative de Vans - qui vaut clairement le détour. Entre ateliers de customisation, musique et barbecue extérieur, il est même possible de suivre quelques cours d'initiation. Pas de panique, tomber rime avec "mieux se relever". Notre rédaction a testé, vous avez peut-être même pu admirer nos exploits sur le compte Instagram de Paulette. Des championnes françaises de skate, et ambassadrices de Vans, s'étaient d'ailleurs déplacées pour épauler les petites nouvelles et encourager leurs proches durant la compétition qui opposaient des skateuses venues des quatre coins de l'Europe. Freestyle sur les rampes ou simplement bouffées de plaisir et tentatives de monter sur un skate, Vans célébrait les filles sans demi-mesure et on a simplement adoré l'idée.



Pouvoir rencontrer des demoiselles championnes de skate, une expérience enrichissante pour les enfants du skate park - qui viennent prendre des cours entre ses murs chaque semaine. De quoi motiver les plus jeunes à ne pas abandonner leur rêve et à ne pas considérer à un seul moment le skate comme un sport de garçons. "A la base, je voulais surtout prouver à mes copains que je pouvais moi aussi monter sur une planche et faire mieux qu'eux. J'avais envie de leur mettre la misère" souligne Shani Bru, l'une des meilleures skateuses de France que l'on retrouvera très certainement à Tokyo en 2020. A 15 ans, Shani débutait sur un skate, pour défier sa bande d'amis. Aujourd'hui, elle est sponsorisée par Vans et enchaîne les compétitions. S'épauler pour mieux régner, c'est ce que ces jeunes femmes souhaitent prouver en participant au Girls Skate Camp et en échangeant avec des petites sportives parfois âgées de moins de 10 ans.



Après un cours ou deux cours de skate, un déjeuner partagé avec des passionnés, et quelques planches offertes aux habituées du club - pas bien âgées mais déjà ultra-douées, c'est au tour de Chloé Bernard d'animer une compétition à la consonnance girl power. Des skateuses, locales ou venues d'Angleterre et d'Espagne, s'affrontaient pour remporter un lot mis en place par Vans. On ne comprenait pas tous les mots de Chloé, car vocabulaire skate oblige, mais on appréciait le show tant les figures s'enchaînaient. Avec le sourire et un esprit d'équipe tout de même, puisque la femme était au coeur de ce contest.



"Le Girls Skate Camp de Vans, c'est l'occasion de montrer que l'époque à laquelle le skate était réservé aux garçons est finie ! Même moi, quand je participe à des journées comme celles-ci, je suis étonnée de voir toutes les filles qui nous rejoignent et qui gèrent vraiment en skate. Nous aussi, on envoie du lourd

> Article de Margaux Rouche

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.