FLORENT, GEORGES DE LA SEMAINE #96



Cette semaine rencontre avec Florent, 26 ans, Drômois pure souche élevé à la raviole.

Paulette : Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?
Florent : Bien sûr ! Je m’appelle Florent j’ai 26 ans. Drômois pure souche élevé à la raviole et à la tomme de chèvre. Militant du mot “pot-à-eau”, je bosse à la capitale depuis 4 ans.

Qu’est-ce qui te fait sourire ?
Danser avec mes amis comme si personne n’était là. Danser avec mes amis, même quand personne n’est là. Faire une course avec le lévrier de mes parents. Perdre. Péter en faisant de la corde à sauter.

La chanson que tu écoutes en boucle ?
Deezer m’a dit récemment que, au vue de mes “chansons cœur”, je devrais apprécier “Viva Colonia” de Höhner… J’en pige pas un mot, mais effectivement j’en tournoie tout seul chez moi assez régulièrement, en battant des coudes comme pour m’envoler.

Le métier de tes rêves, ce serait quoi ?
Femme de footballeur ? Plus sérieusement, j’aimerais vraiment le connaître le métier de mes rêves… Je le rêve créatif, humain, avec un enjeu environnemental ou social.

Le dernier film qui t'a fait pleurer ?
Il doit s’agir de “Amy”. Quelle passionnée !

Quelle est ta petite manie ?
Fermer les yeux quand je me brosse les dents, tremper tout ce que je trouve dans mon thé/cacao, retirer mes chaussures quand je rentre dans n’importe quel appartement, répondre aux textos “dans ma tête” et pester quand mes amis me relancent.

Une passion dont tu aurais un peu honte ?
Mon blog secret visant à reformer les L5… Mais il est tellement secret que ça ne marche pas (encore !).

La recette que tu ne rates jamais ?
Sans hésitation le gratin de courgette aux ravioles ! Ou peut-être les bouchées coco… Argh du coup j’hésite.

Une expression culte que tu dis tout le temps ?
C’est toi l’expression culte…

La fringue préférée de ta penderie ?
Mes tee-shirt Domyos, mes amours.

Le dernier concert où tu es allé ?
Shake Shake Go à la Boule Noire.

La personne que tu rêverais de rencontrer ?
Mes parents, à 25 ans. Qu’ils me racontent leur vie, leur éducation, leurs rêves… et moi les miens. Puis s’il pouvait y avoir mes grands-parents, à 25 aussi, ce serait top. Mais j’ai bien peur que ça n’arrive jamais. De manière générale, j’aimerais pouvoir discuter avec quelqu’un d’un autre temps.

Un lieu de vacances pour décompresser ?
Une rivière qui serpente. Des cailloux à jeter. Du sable pour se coucher. Du soleil pour briller. Des amis pour rigoler. Un kayak pour s’évader… Bref, le Sud de la France (restons local).



Casquette ou bonnet ?
L’interrogation la plus touchy de l’interview… Laissez-moi trois questions pour réfléchir et trancher…

Le pire texto que tu aies jamais reçu ?
Un texto qui revient malheureusement trop souvent… “Vous avez atteint 100% de votre crédit internet et êtes en débit réduit”. La tuile.

Ton plus gros moment de honte ?
Sans doute lorsque, à la salle de sport, j’ai confondu vasque design pour se laver les mains et urinoir… Pour ma défense, c’était en Chine et là-bas tout est plus bas !

L’endroit où on peut te croiser un vendredi soir ?
Bien souvent dans mon lit. C’est ma technique pour enchaîner sur un week-end de folie. Et sinon, BONNET !

La Paulette de tes rêves serait…
…gourmande ! Elle adorerait les gratins de courgettes aux ravioles, les Pralulines et les galettes suédoises. Puis des fois, le soir, elle se prendrait pour un chat et viendrait se mettre pile entre mon bouquin et mes yeux.

En couple ou célib ?
En couple ! Si si j’t’assure !

Tu nous lâches ton Twitter ou Instagram ?
Ouch je n’utilise ni l’un ni l’autre… Mais passe boire un verre à la maison !

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.