DÉCOUVERTE : GOLDN RETRIEVER

Photo de Hannah-Clare Gordon

Voyage et rencontre à Londres avec le jeune talent français Goldn Retriever qui vient de sortir son premier EP, The Dawn Within.

Paulette : Qui es-tu ?
Aurélien :Je m'appelle Aurélien Rubod, j'ai 24 ans, j'habite Londres et je fais de la musique sous le nom de Goldn Retriever.

Comment est née ton aventure musicale ?
J'ai commencé la musique il y a une douzaine d'années comme beaucoup de producteurs de ma génération, avec des logiciels de musique sur mon ordinateur. Après quelques années,  j'ai eu envie de jouer de vrais instruments et j'ai appris le chant. J'ai créé un groupe avec des amis qui s'appelait Victori4. C'était une belle expérience qui nous a permis de voyager, d'enregistrer deux albums et qui s'est terminée il y a maintenant 3 ans. C'est là que l'idée de Goldn Retriever est née et depuis ça, j'ai travaillé sur un premier EP qui vient de sortir.


Pourquoi t’être tourné vers un projet électro alors que tes origines sont plus rock n roll ?
Je ne prévoyais pas forcément de revenir à un son plus électronique, ça s'est fait tout seul pour être franc. Quand j'ai commencé à composer à nouveau c'est simplement la forme qu'a pris la musique. J'essaie de rester aussi ouvert que possible dans ce que je fais. Je n'ai aucun moyen de dire si ce que je ferai dans 2 ans ressemblera ou pas à ce que je fais aujourd'hui par exemple, et je pense que c'est mieux comme ça.

Comment s’est déroulée la collaboration avec Pyramid et Le Crayon ? Était-ce un tremplin pour ta carrière électro ?
Je connaissais Etienne (Pyramid) de Lyon où j'ai fais mes études. Un soir il est venu me parler pour me demander si ça me brancherait de travailler avec eux, j'ai dit oui tout de suite ! C'est certain que ça a été un tremplin, ce sont deux artistes pour qui j'ai beaucoup de respect et au delà de ça on est devenu bien potes.

Ton morceau préféré ?
Dur ! Ça change tout le temps, mais bon pour rester dans les classiques... Je dirais The Flamingos - I Only Have Eyes For You.

Tes principales inspirations ?
C'est toujours très visuel pour moi. Un bon film, un bon documentaire me pousseront plus à composer quelque chose d'original que d'écouter un autre artiste. D'ailleurs je vous conseille beaucoup le documentaire Press Pause Play !



Avec qui aimerais-tu collaborer dans un avenir proche ?
Je suis très fan d'animation et de motion design. Il y a deux personnes, François Grumelin-Sohn (aka Kadavre Exquis) et Laura Sicouri, qui bossent souvent ensemble et dont j'adore le travail. Je les ai découverts à travers un court métrage que lui avait réalisé qui s'appelle Childhood of a Circle et tout ce que j'ai vu d'eux depuis m'a donné très envie de travailler avec eux. Un jour peut être!

Peut-on te définir comme prodige de la musique ?
(Rires). Si je m'appelais Chilly Gonzales et que je le proclamais moi-même à ce moment là peut être. A priori non ;-)

Une dédicace pour les Paulette ?
Une réplique de Joey dans la série Friends "How you Doin ?" (rires)


GOLDN RETRIEVER :: THE DAWN WITHIN (EP)


Maria Valdez Carranza

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.