DARTH BADOR MET LES POINTS SUR LES I DANS UNE TRIBUNE POUR LE BODY POSITIVISME



Darth_bador est le pseudo Instagram d’Emily Bador. Anglaise et Malaisienne, cette modèle vivant à Londres est membre de la Nevs Model Agency. Âgée de 20 ans, elle est déjà investie de nombreuses causes : politique, racisme, féminisme, diversité et adepte du “My body, my choice” (mon corps, mon choix).

Son avant-dernier post Instagram a fait parler de lui, comme tous les posts axés sur le body-positivisme. Elle remet d’ailleurs les points sur les i dans sa dernière story Instagram : « C’est marrant comme quelques personnes (seulement des hommes d’ailleurs) arrivent encore à ne pas saisir mon message de la nuit dernière. Me dire que je transmets un « bon message » mais que j’aurais pu « m’arranger » ou « me raser » n’est pas nécessaire. Genre, comment avez-vous pu autant rater le message. Les poils sont putains de naturels, et où avez-vous déjà vu quelqu’un dire à un homme que son message aurait été plus valable s’il avait rasé ses aisselles ? ».

La raison ? Son selfie en sous-vêtements laissant apparaître poils sous les aisselles, petit bidon et cicatrices, posté le 8 février dernier. Accompagné de la photo, un message engagé et féministe.

Vous ne devez à personne d'être parfait. Vous n’en valez pas moins la peine parce que vous n'avez pas un ventre plat. Vous n'êtes pas moins valide parce que vous ne vous rasez pas les aisselles. Vous n'êtes pas moins beau en raison de vos cicatrices, vergetures, eczéma, acné. Je suis juste tellement dégoutée et fatiguée de l'objectification du corps des femmes et comment tout semble normal lorsque l’on juge la valeur d’une femme par son apparence. Si vous avez quelque chose à foutre que moi, ou quelqu'un d'autre ait des bourrelets, des cicatrices, de l'eczéma, des poils sous les aisselles, etc, alors je n’ai absolument pas de temps à vous consacrer. Je suis soulée de la haine pour être honnête (cela s'applique également évidemment aux hommes et ceux qui ne sont pas conformes aux stéréotypes binaires de genre, l'inclusivité et l'intersectionnalité est la clé) (Je me sens body positive en ce moment et comme je le sais cela est simple pour moi de dire cela en étant white passing, de taille moyenne, modèle donc vous savez… Mais si cela fait un moment que vous me suivez, vous saurez que je lutte vraiment avec mon apparence et je ne sais pas, c'est juste un début de normaliser les choses ??? également toute haine se traduira par un blocage instantané looool)

Elle évoque son énervement de ne pas être prise au sérieux lorsque l’on est une femme et que l’on poste une photo de ses poils sous les aisselles, son agacement de l’objectification du corps de la femme, c’est-à-dire faire passer le corps des femmes pour des objets, les sexualiser. Elle intègre dans son message énormément de concepts encore trop peu connus. La binarité, le white passing, l’inclusivité, l’intersectionnalité, toutes ces notions renvoient directement au féminisme ou lui sont opposé. La binarité renvoie aux stéréotypes de ce qui est considéré comme étant la norme, en gros, l’hétérosexualité. L’inclusivité et l’intersectionnalité se rejoignent quelque peu, elles incluent le fait d’accepter et d’intégrer toutes formes de différences. On comprend également qu’elle s’excuse de parler de quelque chose dont elle n’est pas victime comme d’autres le sont, de manière plus virulente. Elle parle en effet de white passing, diminutif de white passing privilege, c’est-à-dire avoir des origines mais ne pas souffrir des discriminations qui en découlent en temps normal car personne ne devine ces origines. Elle se rapproche plus de l’apparence des femmes blanches que de l’apparence des femmes d’origines, victimes de discriminations et elle rappelle qu’elle est tout de même molestée parce qu’elle est une femme. Elle subit le harcèlement, et le dénigrement en raison de son corps, qui n’est pas parfait, mais elle se défend, et elle a confiance en elle.

Elle rêve de poser pour Burberry, et c’est tout ce qu’on lui souhaite.

Où la suivre :
http://emilybador.tumblr.com
https://www.instagram.com/darth_bador/

Article écrit par Clarisse Félix

 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.