DANS LE CADRE DU DIOR LADY ART 11 ARTISTES FÉMININES RÉINVENTENT LE LADY DIOR

Le Lady Dior réinventé par Morgane Tsechiember

Sac emblématique baptisé en l‘honneur de la princesse Diana, le Lady Dior est devenu au fil des années une icône de la mode à lui tout seul. Inspirant, intemporel et chic à souhait, il est aujourd’hui un objet d’art à part entière revisité par 11 artistes féminines et fera l’objet d’une série événement organisée par la maison Dior.
 
 
Cette édition limitée est la troisième réalisée par la maison Dior dans le cadre du Dior Lady Art. Pour la session 2018, la directrice artistique de la marque, Maria Grazia Chiuri, a voulu n’inviter que des femmes à collaborer. Chaines, charms et autre patchwork habillent le sac sous l’imagination des 11 artistes venues du monde entier. Elles ont eu carte blanche pour revisiter ce modèle, le propulsant ainsi au rang d’objet d’art.

Parmi elles, la Colombienne Olga de Amaral s'est inspirée des dorures des temples d’Amerique Latine, tandis que la Française Isabelle Conaro a ajouté des charms symboliques.

Objet futuriste ultra-lumineux pour Li Shurui (Chine) et référence à l’art japonais du shibari, pratique sexuelle qui consiste à attacher ses partenaires, pour la française Morgane Tsechiember. On retrouve aussi un peu de nature, comme sur le modèle de Lee Bul (Corée), ou une invitation au voyage avec une rose des vents multicolore pensée par Polly Apfelbaum (États-Unis).

Les bulles féeriques de l’artiste japonaise Haruka Kojin font écho aux plumes enchantées du sac de l’artiste turque Burçak Bingöl, alors que pour Janaina Tschäpe, Pae White et Mickalene Thomas, qui nous viennent des États-Unis, c’est une explosion de couleur qui habillent leurs modèles. 

Le Lady Dior réinventé par Burçak Bingöl 

Le Lady Dior réinventé par Polly Apfelbaum

Le Lady Dior réinventé par Pae White
 
Une belle initiative qui rend hommage à un classique de la mode française et qui laisse surtout la possibilité à des artistes de défendre leur art et de se faire connaître sur la scène internationale. 

> Article de Justine Roux 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.