CRÉA BISONTINE, LA POSITIVE ATTITUDE


 
Direction Besançon pour rencontrer Sandrine, à la tête de Créa Bisontine.

Paulette : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m'appelle Sandrine, j'habite près de Besançon. En couple avec Stéphane depuis 20 ans, maman poule de 2 garçons Emilien, 12 ans et Oscar 9 ans et maman cat (j'ai 4 chats à temps complet). J'ai travaillé 9 ans dans les relations clientèles et communication. Ne me sentant pas épanouie professionnellement et j'ai décidé de faire une formation de graphiste. Cela a été la révélation, je savais que j'étais faite pour çà. Je m'étais trouvée à 30 ans (et des brouettes).

Quand avez-vous lancé votre marque ?
J'ai travaillé en freelance sous ce nom pendant plusieurs années et en tant que designer de digiscrapbooking. J'ai toujours été fière de ma région et de ma ville d'adoption Besançon. C'est seulement fin 2013 que j'ai commencé à vendre des objets illustrés sur Etsy car j'avais une furieuse envie de me remettre à dessiner pour moi et pas pour une commande d'un client. Créa Bisontine était née.

Avant de vous lancer, quelles sont les questions que vous vous êtes posées ?
Avec les expériences passées, je m'étais fait un nom et j'avais beaucoup de monde derrière moi. Toutefois, je ne savais pas si on allait me suivre dans cette nouvelle aventure. Force est de constater que si. Je suis touchée par ce soutien et j'ai eu longtemps peur de décevoir. Je n'ai eu de cesse que d'évoluer depuis que je suis à mon compte. Cela s'est fait progressivement avec toujours ce challenge de faire mieux.



Pourquoi avoir choisi Etsy pour débuter la vie d’entrepreneur créatif ?
Une amie vendait ses créations : des pochettes et des doudous ! Je savais que c'était une bonne plateforme et que si j'avais besoin de conseil, je pouvais demander à Julie. Etsy faisait très professionnel, j'y avais découvert de nombreux talents et j'en entendais beaucoup de bien et cela est important pour moi. En ce qui me concerne, l'aspect international ne m'intéressait pas, je me disais que déjà si j'arrivais à vendre en France, c'était pas si mal !

“Je suis une bourreau de travail, ça m’a d’ailleurs valu un burn out”


Aujourd’hui, avec le recul, que gardez-vous de cette expérience ?
De ce plongeon dans la vie d'entrepreneuse ? Chaque jour, je me dis que je suis chanceuse. J'ai réussi à developper mon entreprise au delà de ce que j'espèrais. Je travaille énormément, je suis une bourreau du travail, ce qui m'a valu un burn out l'année dernière. C'est important d'en parler. Quand on travaille avec passion, c'est difficile de savoir s'arrêter or il faut s'accorder du temps pour soi et pour sa famille.



Quels conseils prodigueriez vous à celles et ceux qui souhaiteraient créer eux aussi leur boutique ?
Comme vous venez de le lire, j'ai utilisé beaucoup de fois le mot travail. Il n'y a pas de miracle, le succès arrive rarement du ciel. Pour être suivi, il faut courir plus vite que les autres. Nous sommes dans un milieu où nous sommes beaucoup copiés. L'objectif est de réussir à se démarquer des autres, avoir toujours des idées nouvelles. Croire en soi est essentiel. Aller de l'avant en dépit des craintes, être toujours positif, ce sont mes crédos. En fait, j'en ai plein. Je suis une adepte du développement personnel. J'ai réglé d'abord tout ce qui n'allait pas chez moi et qui m'empêchait d'avancer. A partir de là, j'ai ouvert de nouvelles portes.

Quels sont vos projets à venir ?
Je travaille avec un éditeur d'objets LABEL TOUR avec qui je développe parallèlement une collection exclusive qui se retrouvera dans tous vos magasins préférés. A côté de cela, je m'investis beaucoup dans le monde des créateurs avec le soutien d'Etsy. Je prends du temps pour les créateurs qui me le demandent en aidant à démarrer. Je suis capitaine de la team Franche Comté Etsy et on va faire de belles choses cette année tous ensemble. J'aime l'idée de se rassembler et de partager. je suis bien aidée de ma Leader Cathy, créatrice belfortaine de la marque JewelryByPLK.



Et pour finir sur une note légère, quels sont les bons plans dans votre ville que vous pourriez nous communiquer ?
J'adore flâner dans les rues de la boucle de Besançon, monter à la citadelle qui surplomble la ville et m'émerveiller. En descendant, j'irai au Salon de thé Marotte et Charlie (rue Victor Hugo) puis chez Cake and the city (rue Claude Pouillet) car je suis très gourmande. Selon l'heure, je mangerai à Samouraï sushis (rue Bersot) ou au Gustave café (rue Gustave Courbet). Avec mes amies, on mange régulièrement au Öst café (quai vieil Picard).
Côté culture, mon endroit préféré est le Musée du temps dans le Palais Granvelle ! Il est gratuit tous les dimanches et les jours fériés. Besançon est la capitale de l'horlogerie. Bien sûr plusieurs fois par an, nous allons à la Citadelle. Ce sont des endroits bisontins incontournables. Je vous invite à aller sur le site de l'office de Tourisme de Besançon et je suis sûre que vous viendrez nous rendre visite.
Côté shopping, mon passage obligé est La boutique Lulubel (102 grande rue) où on peut acheter des bijoux, des accessoires, des mugs tout en buvant un thé ! C'est très convivial. La librairie L'intranquille (rue des Granges) est aussi un passage obligé. Cette librairie est magnifique et a ouvert en novembre dernier. Nous sommes restés orphelins quand la librairie Camponovo a fermé dans des conditions très discutées. Donc là, les 4 étages dédiés à nos auteurs préférés sont un pur bonheur.
Des adresses plus confidentielles : le showroom (sur rdv) de L'objet de Mon attention. dans le quartier Brésille qui relooke des meubles vintages et qui fait des créations magnifiques. Et les cours d'Art Floral de la talentueuse végétaliste dijonnaise Estelle Meunier de Destin d'une brindille les lundi dans son atelier rue Charles Nodier.

> La boutique Etsy de Créa Bisontine.

> A toutes celles et ceux qui ont rejoint le programme Etsy Résolution, un programme de formation gratuit sur 4 semaines pour développer votre activité en ligne et apprendre à vivre de votre passion, on vous souhaite bonne chance !




BONUS

Ouvrez votre boutique Etsy complètement gratuitement en utilisant le code ETSYRESOLUTIONPAULETTE sur ce lien. Vous bénéficierez des 20 premières fiches-produit gratuites.
Justine Pinaud

Justine, Rédactrice en chef web, 28 ans, Paris
Une lubie ? La collection de vernis de couleurs douteuses.
Un plat ? La truffade.
Une chanson ? Le générique d’Extrême limite.
Un endroit ? Mon lit.
Une fringue ? Une jupe patineuse.
Une devise ? Rechercher l’extra dans l’ordinaire.
> https://twitter.com/justinepinaud

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.