CHOUETTE FABRIQUE, LA PASSION DES MEUBLES SCANDINAVES ET VINTAGE




Paulette : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Laure, j’ai 39 ans et j’habite près de Nantes depuis 5 ans maintenant, après aoir habité à Tours, Paris, Toulouse et Lille pour des raisons professionnelles. Je suis diplômée d’une école de commerce, avec spécialisation marketing. Pendant une douzaine d’années j’ai travaillé dans le prêt-à-porter comme responsable collections, communication et marketing. Et j’ai la chance d’avoir une très chouette famille. Je suis mariée avec Fred, mon monsieur Hibou depuis 18 ans et nous avons trois loulous supers actifs et inspirants : Lola 10 ans. Basile 7 ans. Et Rosalie 3 ans.

En quoi consiste Chouette Fabrique ?
Chouette Fabrique est une marque de mobilier et décoration, d’inspiration vintage et scandinave, pour les grands et les petits. Made in France, Artisanat, Personnalisation et Personnalité des produits sont les axes centraux du positionnement de la marque. Le bois, la couleur, les prints et le design rétro sont au cœur de ma démarche de création. La gamme est proposée en pièces uniques ou en toute petite série et se compose : -De meubles vintages, rénovés ou bruts.
-D’objets de décoration vintage ou faits main.
-De meubles neufs d’inspiration vintage et scandinave, personnalisés sur commande. Je propose également des rénovations et des créations de mobilier sur-mesure !
Chouette Fabrique a vu le jour au printemps 2014. La marque a d’abord été lancée sur Etsy puis sur l’eshop chouettefabrique.fr.

Où trouvez-vous les meubles que vous restaurez ?
Brocanteurs, associations, vide-greniers, sites internet, bouche à oreille… les sources d’approvisionnement sont diverses. Mais la clé c’est d’être constamment à l'affût, de se constituer un réseau et surtout, SURTOUT d’aimer chiner !



Qu’est ce qui se vend le plus sur votre site ?
Il n’y a pas de règles. Ce qui est d’ailleurs assez déstabilisant (rires). Certains meubles trouvent un acquéreur dans la journée, d’autres au bout de plusieurs mois.
Certains modèles vont être très demandés pendant une période, puis plus du tout pendant plusieurs mois. En même temps le principe de la marque étant de proposer des pièces uniques ou en petites séries, personnalisées ou sur-mesure, l’offre est sans cesse renouvelée et différente.

Et vous, quels meubles appréciez-vous le plus ?
De manière générale, j’aime les meubles simples, discrets mais évidents. J’aime le toucher du vrai bois, la couleur, et les détails coup de cœur. Coté vintage, les meubles Chouette Fabrique que j’apprécie le plus sont ceux qui subissent une réelle métamorphose. Je ne joue pas au jeu du “avant-après” mais parfois je me dis que je devrais car certains modèles sont littéralement méconnaissables.
J’aime aussi les meubles dont je connais l’histoire de vie, ceux qui sont vendus comme des trésors par leur propriétaire, comme un témoignage de leur épopée personnelle et familiale.



Avant de vous lancer dans l’aventure Chouette Fabrique, quelles sont les questions que vous vous êtes posées ?
Je suis quelqu’un d’assez impulsive, déterminée et convaincue. Quand, j’ai une idée en tête, je me lance un peu à l’aveuglette. C’est un peu comme ça que j’ai lancé le concept de Chouette Fabrique. J’y croyais, j’en avais envie, j’ai tout fait pour lui donner naissance. Cela ne m’empêchait pas d’être pleine de doutes. Certes je rénovais depuis longtemps des meubles vintage pour mon intérieur et pour mon entourage. Certes, j’avais beaucoup de compliments sur le rendu final, mais cela ne m’assurait pas de trouver une clientèle et de réussir à lancer mon concept. En amont, mon parcours de marketeuse m’a naturellement poussée travailler le positionnement style, produit et image de Chouette Fabrique. Le reste s’est mis en place au fur et à mesure…

“Avec du recul, je pense qu’il aurait été plus sage, moins stressant et plus efficace de m’interroger plus longuement sur la structuration du concept et de mettre en place un réseau plus développé de partenaires en amont.”

Pourquoi avoir choisi Etsy pour débuter la vie d’entrepreneur créatif ?
Je connaissais et j’appréciais Etsy en tant que cliente. Etsy est une marketplace très bien organisée, qualitative et porteuse d’une éthique. A partir du moment où vos produits respectent les valeurs du fait main et de vintage, il est facile d’y ouvrir une boutique ! Etsy donne de la crédibilité à un savoir-faire artisanal, permet une ouverture à l’international, permet d’intégrer une communauté de créateurs et apporte un réel soutien. Les relations avec les équipes internes, les créateurs et les utilisateurs y sont simples et bienveillantes.

Aujourd’hui, que gardez-vous de cette expérience ?
Du plaisir, du stress, des joies, de la liberté, des belles rencontres, des fiertés, des peurs, des doutes et surtout, aucun regrets ! Même si les difficultés sont quotidiennes et l’investissement très fort, cette nouvelle vie d’entrepreneur m’enrichit et me permet de retrouver un équilibre personnel et une réelle satisfaction professionnelle.



Quels conseils prodigueriez-vous à celles et ceux qui souhaiteraient créer eux aussi leur boutique ?
Pour ma part, je ne me serai jamais lancée si je n’avais pas eu l’entier soutien de mon mari. En théorie on se lance seule, mais dans la réalité, créer une activité, impacte toute la famille et demande beaucoup de soutien, de compréhension et de patience.
Je crois que le plus important est d’être convaincue et passionnée par son projet et d’être prête à se lancer à 300%. Si c’est le cas, on trouve l’énergie nécessaire pour tout assumer et profiter de sa belle aventure d’entrepreneuse tout en savourant sa vie personnelle !

Chez vous, c’est comment ?
Arrivant de Lille, nous avons eu 2 jours pour trouver notre maison. Du coup, la praticité a pris le dessus sur le coup de cœur et le style. Chez moi, c’est le bazar ! Un joyeux bazar, mais un bazar quand même. Entre les enfants, les parents, le chat, Chouette Fabrique et les copains, la maison vie et la décoration s’adapte. Il n’y a pas un style, mais un mélange de styles. J’aime la mixité, la chaleur, la praticité, la personnalité et la bienveillance dans un intérieur.Mon home sweet home est constitué de meubles vintage, bruts et rénovés, qui cohabitent avec du mobilier neuf. Des tapis colorés, des accessoires de déco neufs et chinés, des lumières indirectes, des coussins, des cactus, des toiles aux murs et des planchers en bois. Les murs jouent la neutralité en blanc ou gris et sont réveillés par des pans de couleurs et de papier peint.



Quels sont les bons plans à Nantes ? Donnez-nous vos secrets un peu !
Alors, avec mon amoureux, j’adore dîner au restaurant Un coin en ville. C’est le premier restaurant que nous avons testé en arrivant à Nantes. Coup de cœur sur la carte et l’ambiance ! Avec les enfants, nous aimons bien aller nous balader au jardin des plantes et au parc Parc du Grand-Blottereau. Et aussi pique-niquer à sur les bords de l’Erdre, de la Loire et de la Sèvres. Avec les copines, c’est plutôt le Lieu unique pour une séance hammam, un apéro, un hamburger ou une expo. D’ailleurs le rendez-vous est pris pour la Battle OPsession en février.

Des projets ?
Continuer à développer Chouette fabrique ! Il est possible que mon amoureux devienne aussi mon associé dans quelques mois. C’est notre gros projet du moment. Une nouvelle étape dans l’aventure Chouette Fabrique et dans notre aventure familiale.
Organiser un super week-end avec mes supers copines et mes supers filleules et nièces pour mes 40 ans. Et saisir les opportunités de projets qui se présenteront !

> A toutes celles et ceux qui ont rejoint le programme Etsy Résolution, un programme de formation gratuit sur 4 semaines pour développer votre activité en ligne et apprendre à vivre de votre passion, on vous souhaite bonne chance !

BONUS
Ouvrez votre boutique Etsy complètement gratuitement en utilisant le code ETSYRESOLUTIONPAULETTE sur ce lien. Vous bénéficierez des 20 premières fiches-produit gratuites.
Justine Pinaud

Justine, Rédactrice en chef web, 28 ans, Paris
Une lubie ? La collection de vernis de couleurs douteuses.
Un plat ? La truffade.
Une chanson ? Le générique d’Extrême limite.
Un endroit ? Mon lit.
Une fringue ? Une jupe patineuse.
Une devise ? Rechercher l’extra dans l’ordinaire.
> https://twitter.com/justinepinaud

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.