CE QUE J’AI APPRIS EN NE LISANT QUE DES AUTEURS FÉMININS PENDANT UN AN

Partager:

Début septembre, Julie Henches poste une tribune sur la plateforme médium intitulée : “Ce que j’ai appris en ne lisant que des auteurs féminins pendant un an”.

Son texte commence ainsi :  “Fermez les yeux et citez moi 10 réalisateurs féminins.” Du coup, ni une ni deux, on ferme les yeux et on se creuse les méninges. Mais comme elle le dit elle même, au bout de 3, ça devient difficile.Pareil pour les metteurs en scène. Ou les auteurs de BD.

Du coup elle explique avoir eu envie “d’essayer d’égaliser la balance” et ça fait maintenant plus d’un an qu’elle ne lit que de la fiction écrite par des femmes. De Joyce Carol Oates et Chimamanda Ngozi Adichie à Colette, Véronique Ovaldé en passant par Nancy Huston et Françoise Sagan.

On vous conseille vivement de lire son témoignage. En tout cas, il s’agit là d’une belle initiative qui nous fait réfléchir et nous donne nous aussi l’envie de tenter l’aventure. Alors, cap les Paulette ?

 
Justine Pinaud

Justine, Rédactrice en chef web, 28 ans, Paris
Une lubie ? La collection de vernis de couleurs douteuses.
Un plat ? La truffade.
Une chanson ? Le générique d’Extrême limite.
Un endroit ? Mon lit.
Une fringue ? Une jupe patineuse.
Une devise ? Rechercher l’extra dans l’ordinaire.
> https://twitter.com/justinepinaud

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.