CARTE POSTALE : LUANG PRABANG

Illustration de Laurie Agusti pour Paulette Magazine

Artisanat, nature, bien-être et spiritualité bouddhiste, Luang Prabang
 est vraiment un havre de paix en pleine Asie du Sud Est. Ville protégée inscrite au Patrimoine de l’Unesco, l’ancienne cité royale du Laos est un site unique qui vous transporte assez vite dans sa douceur hors du temps.
 
J’ai eu la chance d’y passer une semaine et j’en garde un souvenir d’une sérénité et d’une beauté incomparables.


 
Commençons par le cadre exceptionnel de cette ville d’exception. Luang Prabang est posée au bord du fleuve du Mékong, entourée d’une jungle luxuriante, avec une grande rue centrale bordée de maisons sur pilotis, de temples bouddhistes et de bougainvilliers en fleurs. Une partie de la ville est interdite aux voitures. On s’y promène à pied ou en vélo et c’est aussi un formidable moyen de découvrir les environs et de se plonger dans l’expérience Luang Prabang. Et il y a beaucoup de choses à faire !


 
Pour tous les amateurs de sensations fortes, c’est une virée en kayak sur le Mékong ou une échappée dans les spectaculaires chutes d’eau de Kuang Si à une trentaine de kilomètres de la ville qui saura vous ravir.

 
Luang Prabang est aussi une destination de rêve pour se plonger dans les traditions des différentes ethnies qui peuplent le Laos. En plus d’une balade dans un très joli musée, le Centre Traditionnel des Arts et Ethnologie, on peut également découvrir des ateliers textiles comme Ock Pop Tok et même y prendre des cours pour apprendre le tissage selon des techniques artisanales.
 
Je recommande aussi de tester la gastronomie laotienne qui est délicieuse et parfumée, en particulier le riz gluant et la salade de papaye verte. Il ne reste plus qu’à arroser ces plats d’une bière lao bien fraîche, considérée comme une des meilleures du monde et c’est le bonheur parfait !

 
Enfin question shopping, libre à vous de vous promener dans l’artère principale et de faire le plein d’artisanat local d’une belle qualité. Mention spéciale à la boutique Ma Te Sai qui propose des produits éthiques pour la maison ou les enfants, achetés équitablement et réalisés par des communautés rurales du pays.


 
Et si ce n’est pas une ville où on peut vraiment faire la fête à cause d’un couvre-feu à 23h, le rendez-vous nocturne incontournable est le grand marché artisanal qui se déploie dans toute la ville. Des femmes de toutes les régions du Laos, des campagnes et de certaines minorités ethniques comme les Hmongs viennent pour y vendre leurs produits textiles : sacs, pochettes, étoles mais aussi de ravissants bijoux en argent. Authenticité et dépaysement garantis !

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.