CAROLINA RITZLER, INTERVIEW D'UNE BADASS DE DESIGNER



Son manifeste n’est finalement qu’un parfait reflet de sa personnalité, Carolina Ritzler fait partie de ces femmes designers qui font rayonner la mode française au quotidien. Une combinaison haut de gamme mais pas seulement, le produit phare que cette business woman a choisi de décliner est loin de nous apparaître comme un simple vêtement.
 
Elle bossait autrefois comme commerciale chez Petit Bateau, elle est aujourd’hui à la tête d’une maison parisienne qui « carbure » et se démarque : Carolina Ritzler n’est pas une « nana » comme les autres. Si on lui demande, pour la 150ème fois durant ces quatre dernières années, pourquoi avoir choisi la combinaison - elle répond en accusant « et pourquoi pas ? ».

Ce vêtement, autrefois considéré comme une pièce très masculine, Caroline le revisite de toutes les manières. Il fait partie d’elle, depuis toujours, en s’appropriant enfant la salopette en jean ou en croisant aujourd’hui les jambes en tailleur sans la moindre difficulté tant ce qu’elle porte lui apparaît confortable. Rencontre avec une Paulette qui n’a pas fini de nous surprendre. Au contraire, l’aventure Carolina Ritlzer « ne fait que commencer » - et ces trois mots ont été plusieurs fois répétés.

Allez, trois questions-réponses qui vont vous donner l’envie de faire de la combinaison votre pièce signature si ce n’est pas encore le cas.

Comment es-tu arrivée à un tel amour pour la combinaison ?
« La combinaison a un pouvoir qui est réel. Elle n’a pas toujours fait partie de notre dressing, elle était même avant une invitée. Elle avait une vraie place à prendre car elle aussi visuelle qu’inspirante. Elle crée un personnage, un look car il est question d’un travail sur une ligne. Un uniforme qui a du pouvoir, son côté masculin-féminin m’a toujours séduit. La combinaison, que l’on connaissait autrefois comme un vêtement de travail réservé aux hommes, ben on la porte puis on l’assume ! »
 
Qu’est-ce qui te semble le plus important, dans la conception de cette pièce ?
« Dans une combinaison, on est à l’aise. On fait ce que l’on veut, on se tient comme on veut. C’est le confort. Et se sentir bien dans ses vêtements, c’est finalement adopter une attitude et cela apporte une vraie présence. Quand on a de l’assurance, on est finalement belle sans en avoir l’air. Et c’est ce que j’adore. »
 
Donc la combinaison, c’est finalement ta traduction mode du mot « femme » ?
« J’aime les femmes qui s’assument et celles qui n’osent pas encore, alors je veux les aider. Selon moi, toutes les femmes ont tout pour elles mais ne le savent pas encore forcément. Elles se mettent dans une situation où elles ne réalisent pas qui elles sont alors que finalement… Elles ont déjà tout fait, mais alors tout ! Elles portent beaucoup et je trouve que créer des combinaisons est un moyen de leur rendre hommage et de leur dire : mesdames, regardez qui vous êtes et ce que vous faites - vous êtes extraordinaires. Et si je peux, à ma manière et donc en créant des vêtements, les aider à se reconnecter et à se redécouvrir… Alors j’aurai gagné. »

Quelques photos issues de sa dernière collection, histoire de vous donner l'envie quasi-immédiate d'adopter ses créations.








 
> Une interview signée Margaux Rouche
 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.