C’EST LE 1ER DÉCEMBRE, 30ÈME JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE VIRUS DU SIDA

Crédit : 120 battements par minute/Les Films de Pierre

La lutte continue. Tandis que les pouvoirs publics et les associations s’inquiètent de la banalisation du virus chez les jeunes, ainsi que du manque d’actions préventives, la journée du samedi 1er décembre, sera une occasion pour continuer de combattre la maladie.


L’association AIDES se mobilise dans toute la France, en organisant une conférence sur le sujet notamment ce samedi à Nîmes de 10h à 18h dans les locaux. À Paris derrière le slogan « 1988-2018, Journée Mondiale de lutte contre le SIDA, 30 ans, le combat continue ! », l’association organise des ateliers de témoignage de 12h à 16h à la Rotonde (Place de la bataille de Stalingrad).

Des ciné-débats sur le thème sont également tenus à Annecy, à Angoulême (à la grande médiathèque) ou à Agen. Enfin, l’association met en place des dépistages rapides partout en France : à Montreuil, place Jean Jaurès de 11h à 17h, à Saint-Denis aux mêmes horaires au sein de la Gare de Saint-Denis, à Nice, place Masséna, à La Rochelle, place Victor Hugo, à Dijon, à Brest, place de la Liberté, à Bordeaux, à Rennes et à Paris. Des prides et marches sont également menées à Strasbourg et à Lyon. L’ensemble du programme figure ici

À Paris, l’association Paris Sans Sida propose des prises de sang gratuites et sans ordonnances dans les laboratoires privés de la ville. 
Enfin, en partenariat avec Sidaction, 400 établissements culinaires français lèvent des fonds pour l’association qui commémore ses dix ans. Une partie de leur chiffre d’affaires sera reversée pour la cause. 

Nous aussi, mobilisons-nous ! 
 
> Article de Yasmine Lahrichi
 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.