3 LIVRES A LIRE EN REGARDANT TOMBER LA NEIGE

Partager:


> Hard de vivre, de Carmen Bramly
 
Ils sont six, entre seize et vingt-deux ans. Lors d’une fête, une jeune inconnue coiffée d’une perruque arc en ciel meurt d’une overdose sous leurs yeux. C’est une façon horrible d’entrer dans l’âge adulte mais il est temps pour nos protagonistes de se confronter à leurs fantômes. Sophie n’a jamais rencontré sa mère, Johannes est étudiant en psycho en ayant de grosses failles affectives, et Pop, le fils du concierge, tient à s’élever socialement via des aspirations littéraires tout en ne trahissant pas les siens. Mais la fille à la perruque arc en ciel les hante comme un reproche éternel et profond lié à la culpabilité du survivant. Pour autant, via un apprentissage à la dure, va faire jour l’idée qu’on peut être jeune, extrêmement sérieux et garder un fol appétit de vivre ! Bravo à Carmen Bramly, qui a tout juste 20 ans, signe un troisième roman touchant et fiévreux.
 
Éditions JC Lattès
18 euros
 
> Un an après, d’Anne Wiazemsky
 
Anne Wiazemsky a eu une jeunesse franchement extraordinaire. A même pas 20 ans, elle avait tourné avec Pasolini et était l’épouse de Jean-Luc Godard.
Dans ce récit, nous sommes projetés un an après son mariage, en plein Mai 68. Anne et son homme habite dans le quartier latin, là où ça barde grave ! Ils se mélangent aux manifestants composés de groupes de jeunes, filles et garçons confondus, qui se battent à mains nues contre les matraques des policiers. Le tout, agrémenté de gaz lacrymogènes.
L’écriture de Anne Wiazemsky est très vivante ! On a l’impression d’y être ! De partager son bol de café au lait avant de repartir toute combattante au front ou de saisir au plus près sa peur lors de mouvements de foule quand la main moite, elle s’accroche à son homme, son amour, son petit mari hautement créatif. Je ne sais pas si sous les pavés, il y a la plage, mais la lecture de ce livre est chaudement recommandée !
 
Editions Gallimard
Prix : 17,90 euros
 
> Une plage au pôle Nord, d’Arnaud Dudek
 
Arnaud Dudek est né à Nancy. Je l’imagine bien assis sur un banc public à manger une quiche lorraine ou à se gaver de mirabelles, tout en contemplant les gens qui vivent, marchent, courent, portent un enfant ou des sacs de shopping.
Françoise, veuve septuagénaire, est à la peine depuis la disparition de son mari. Jean- Claude, jeune père divorcé, cache pas mal de fêlures sous son apparente normalité. Deux êtres isolés sur la banquise de la vie qui vont découvrir les bienfaits du réchauffement. Jean- Cloco va donner des cours d’informatique à mamie Françoise qui va, entre autres, en profiter pour s’inscrire sur un site de rencontres.
Autour d’eux gravitent des personnages un peu beaucoup fantasques : une ex femme qui se rêvasse en Marilyn Monroe dans son tout petit studio, un juriste qui s’imagine dessinateur de BD ou un couple de petits vieux, magiciens à la retraite, qui rêvent de lapins blancs en mangeant des religieuses goût chocolat ou café car il faut savoir varier les plaisirs. Tous ces personnages sont fortement attachants car il n’y a pas de réelle méchanceté en eux. Juste une forte envie d’exister hors d’une vie purement quotidienne et c’est chouette !
 

Alma Editeur
Prix : 16 euros
Sandrine Capelle

Sandrine, journaliste littéraire, 30 ans, Paris
Une lubie ? Me lever en pleine nuit pour manger un morceau de camembert trempé dans du ketchup
Un dessert ? Le Paris-Brest
Un film ? Les amants, de Louis Malle
Un endroit ? N'importe quelle plage dans le monde
Une fringue ? Les mitaines

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.